Une adonnante permet d’optimiser son cap, sa vitesse, de prendre de l’avance, de se détacher de la flotte.

Ce lundi, le vent off shore est très faible, les vagues assez creuses et puissantes sur les bancs de sable. c’est très technique en surfsailing, mais c’est aussi dans ces conditions que l’on progresse le plus, car il faut se placer à la perfection pour réussir à partir au take-off, et veiller sans cesse à sa position et à l’assiette de son flotteur, pour glisser le mieux possible à faible vitesse.

Au début c’est 2 vagues en 30 minutes… Puis, avec un peu de patience et de persévérance,  les vagues s’enchaînent !

Une nouvelle superbe session possible grâce au Sealion.

J’ai lu hier sur un forum que la planche à voile, c’est trop couteux et peu rentable par rapport à la fréquence des conditions.

Un flotteur à moins de 1000 euros qui sert chaque jour, en balade, en Stand Up ou en Surfsailing, je pourrais appeler cela une adonnante dans ce sport qui nous passionne.

J’ai lu aussi que le Sealion ne serait pas vraiment du windsurf :-)))

C’est vrai ! le Sealion c’est bien plus que ça !!!